Métroscope.fr

Métroscope.fr

De retour dans l’agglomération de Grenoble pour un article sur la culture hors-sol.

« L’agriculture en ville en ville n’est plus une utopie. A travers son association, ses livres et son entreprise, le Grenoblois Yohan Hubert diffuse une image pratique et ludique de la culture hors-sol. Et bientôt rentable.PRESSE-2014-METROSCOPE

Biologiste de formation, Yohan Hubert a créé l’association française de culture hors-sol dès 2006, décidé à exhorter les multiples bienfaits d’une pratique encore méconnue. Des bienfaits avant tout pédagogiques: « Appliquée à l’échelle de la ville, la culture hors-sol croise les problématiques de la gestion de l’eau, du recyclage des déchets et de l’alimentation locale, voire de l’autosuffisance. Elle est un vecteur essentiel pour la diffusion de l’écologie urbaine. » Le lancement d’une telle structure dans plusieurs grandes villes de l’hexagone a provoqué une belle onde de choc. Pour faire germer des jardins loin des espaces habituellement dédiés au râteau et à la bêche, Yohan Hubert a d’abord concentré son tir auprès des unions de quartier et du terreau associatif.

« L’engouement a été fort et les collectivités ont vite compris que notre démarche répondait à une grande attente citoyenne » explique-t-il. Depuis deux ans, il investit les toits de la Casemate pour animer la plate-forme d’expérimentation in situ d’une agriculture respectueuse des équilibres. Eau, déchets, terreau, graines: rien ne se perd, tout se transforme, y compris ces barquettes de moules-frites recyclées en jardinières. Plus récemment, Yohan Hubert s’est tourné vers les entreprises en leur vantant une manière intelligente de promouvoir leur image. Lui-même a créé sa start-up, Sous les fraises, afin de concevoir des systèmes écologiques de production alimentaire adaptés à la climatique des bâtiments. Son nouveau livre « Cultiver Ses Légumes Hors Sol » atteste d’une belle profession de foi: partager auprès du plus grand nombre le modèle d’une ville saine, productive et solidaire.

R. Goncalvez

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *