Image illustrant les racines d'une plante dans une installation de culture hors-sol

La Culture Hors-sol

Vous avez sans doute déjà vu des plantations pousser sous des serres sans terre. De véritables champs flottants, qui s’étendent à perte de vue. En effet, ce milieu de culture se répand de plus au plus, dans l’espoir de nourrir une humanité qui ne cesse de croitre. Mais au fait, la culture hors-sol, c’est quoi?

Définition et origines :

Ce qu’on appelle culture ou agriculture hors-sol porte le nom scientifique d’hydroponie. Ce mode de culture a pour objectif de faire pousser les plantes dans un milieu reconstitué et détaché du sol.  En somme, les racines ne reposent plus dans la terre au sol, mais dans un substrat qui est inerte et stérile. Cependant, puisque les plantes ont besoin de nutriments qu’elles puisent généralement dans la terre, on va irriguer le substrat par une solution qui apporte tout ce dont la plante a besoin. D’où le terme hydroponie, soit le « travail par l’eau ».

Il apparaît que la culture hors-sol était déjà pratiquée par les Aztèques. Les « chinampas » étaient en effet des sortes d’îles artificielles, situées à 1 mètre de l’eau et reliées entre elles par un réseau de canaux. Une boue très riche en nutriment était alors déposée sur l’île, maintenue par des branches et des feuillages. Ces jardins flottants s’apparentaient ainsi à l’aquaculture, et ont permis de nourrir près de 230 000 habitants.

Progressivement au cours de l’histoire, des études ont été menées concernant le rôle de l’eau, de la lumière et de l’air dans la croissance des végétaux. Après de nombreuses expériences, les allemands Knop et Sachs ont pu mettre en évidence que les plantes ont des besoins en sels minéraux et en nutriments, et qu’une solution liquide pouvait amplement leur suffire. Ce sont les prémices de l’hydroponie en tant que découverte scientifique. Et aujourd’hui, ces jardins suspendus fleurissent un peu partout, dans nos serres, mais aussi dans nos maisons.

Illustration de la culture hors-sol

Avantages et inconvénients de la CULTURE hors-sol :

Si la culture hors-sol ou hydroponie est autant pratiquée, c’est bien parce qu’elle présente un certain nombre d’avantages. Nous vous proposons de voir les points positifs et négatifs d’une telle installation.

Avantages de l’hydroponie:

  • L’hydroponie est simple. Même les débutants en agriculture peuvent s’y adonner dans leur jardin.
  • L’hydroponie permet d’économiser beaucoup d’eau, de 75 à 90% par rapport à un arrosage traditionnel. Et sachant que le jour du dépassement arrive de plus en plus tôt chaque année, c’est un mode de culture à ne pas mettre de côté.
  • De meilleurs rendements et des végétaux qui poussent plus vite.

Inconvénients de l’hydroponie:

  • Le coût d’installation et d’entretien est élevé. En effet l’infrastructure et les charges entrainent un surcout comparé à une culture en terre classique.
  • Une mauvaise gestion des déchets, avec des substrats non biodégradables et des excédents nutritifs seront évacués dans les nappe phréatiques.