Pour appréhender la culture des plantes hors-sol, il faut avoir à l’esprit que l’on a affaire à un milieu qui n’a pas la capacité de se régénérer spontanément. Il est cependant possible d’imiter la nature en produisant des conditions naturelles favorables à la croissance et à la fructification.

Pour cela, nous devons comprendre les pré-requis à l’établissement d’un écosystème équilibré. Dans ce cas, la gestion rigoureuse de l’eau et de la nutrition est indispensable.

Lorsqu’il s’agit de cultiver en ville, nous devons considérer les singularités climatologiques de l’écosystème urbain qui résultent d’une équation environnementale aux composantes complexes et multiples.

La chaleur libérée par les combustibles fossiles pour produire, se chauffer ou se déplacer, la circulation de la lumière et des masses d’air modifiée par les bâtiments et la présence de matériaux aux propriétés physiques et chimiques spécifiques sont autant de facteurs à prendre en compte.

LA GESTION DE L'EAU

L'AQUACULTURE

L'ALIMENTATION DE LA PLANTE

LES FACTEURS CLIMATIQUES

LA MULTIPLICATION DES PLANTES HORS-SOL

LA CULTURE HORS-SOL BIOLOGIQUE