Préparation d'une solution nutritive

Les dosages d’engrais diffèrent selon que l’on cultive dans du terreau ou dans un substrat neutre comme la fibre de coco et les billes d’argile.

Les dosages d’engrais diffèrent selon que l’on cultive dans du terreau ou dans un substrat neutre comme la fibre de coco et les billes d’argile. Dans les terreaux, une certaine quantité d’éléments nutritifs sont déjà présents et bien qu’ils s’épuisent peu à peu, les apports en engrais seront plus restreints. Pour une culture sans substrat, on devra appliquer des dosages plus importants.

 

AVEC DES ENGRAIS MINERAUX

Pour préparer une solution nutritive, on remplit la réserve d’eau, on ajoute les engrais dosés en fonction du stade de développement, puis on vérifie à l’aide du testeur d’EC que l’on a obtenu le degré de concentration souhaité (Voir tableaux page suivante).

Il faut ensuite ajuster le pH qui indique l’acidité ou la basicité d’une solution. On dit qu’il est neutre lorsque la valeur de la mesure indique 7, en dessous il est acide et au-dessus basique.

L’eau du robinet est légèrement basique. Dans cet état, elle limite la capacité des racines à absorber tous les sels minéraux dissous.

Pour ajuster le pH, on mesure l’acidité de l’eau avec un testeur électronique (pH-mètre) ou colorimétrique (papier pH), puis on ajoute progressivement un acide jusqu’à obtenir un PH entre 5,5 et 6,8. Ces acides disponibles dans le commerce sont généralement composés d’acide nitrique et pour les plus élaborés, d’acide nitrique combiné à de l’acide phosphorique. Un jus de citron peut également faire l’affaire.

Il faudra renouveler ces actions dans cet ordre à chaque fois que l’on ajoute de l’eau dans la cuve tampon.

Les engrais minéraux dissous dans l’eau sont quasiment incolores et ne perturbent pas la lecture colorimétrique du pH.

 

AVEC DES ENGRAIS BIOLOGIQUES

Pour préparer la solution nutritive, on procède de la même façon que précédemment. On remplit la cuve d’eau et on y ajoute ensuite les engrais jusqu’à ce qu’on atteigne les valeurs d’EC de référence (Voir page suivante). Cette action sera réitérée à chaque renouvellement de la solution nutritive. Ces engrais ne sont jamais complètement assimilables par les racines. Pour y remédier, on introduit des micro- organismes lyophilisés qui vont s’animer au contact de l’eau. Ils colonisent le milieu de culture et se fixent aux racines afin de faciliter l’absorption de l’eau et des nutriments. En procédant ainsi, il n’est pas nécessaire de réguler le PH de la solution. Plus économique que la nutrition minérale pour un rendement légèrement moins important, ce procédé est aussi plus écologique et simple d’entretien.

L’action des champignons et des bactéries contribue à la protection de la plante et renforce ses défenses naturelles. L’apport de ces micro-organismes est effectué une seule fois au début de la saison.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *