Les substrats

Le choix d’un substrat, sa structure, sa composition, conditionne pour beaucoup la réussite de la culture.

Le plus souvent, on remplit les pots de terreau sans réellement se poser de questions. Un grand nombre de substrats est pourtant disponible sur le marché : les « organiques » qui incluent les terreaux et les « minéraux », comme la pouzzolane. Au moment de faire un choix, plusieurs critères sont à étudier.

Si l’on cultive en hauteur, le poids est primordial. Pour un résultat équivalent, on notera des différences notables au moment de transporter les charges. La perlite, par exemple, ne pèse que quelques dizaines de grammes par litre et le compost près de 700 grammes.

Le coût et la durabilité du produit sont aussi à examiner. Un terreau de qualité moyenne peut se révéler très abordable à l’achat, mais la nécessité de le renouveler l’année suivante entame sérieusement l’intérêt de son choix. Certains substrats minéraux comme les billes d’argile sont réutilisables de nombreuses années sans s’altérer.

Enfin, la dimension environnementale permet partiellement d’affiner la réflexion. La plupart des terreaux sont composés de tourbe, une ressource non renouvelable transportée sur plusieurs milliers de kilomètres pour arriver dans nos jardinières. La laine de roche, quant à elle, est fabriquée à partir de minerais chauffés à haute température. Les substrats du commerce ont tous en commun un bilan carbone assez élevé, dû notamment au transport. Le compost réalisé chez soi bénéficie d’une note écologique positive. Pour apprécier l’impact environnemental du matériau, on doit donc également tenir compte de sa longévité et de sa disponibilité. Hormis ces appréciations écologiques, un bon substrat doit retenir l’eau et les nutriments tout en conservant son pouvoir drainant pour oxygéner les racines. Pour obtenir ces propriétés, le milieu de culture résulte d’un mélange de matériaux organiques et minéraux.

La totalité des substrats minéraux et organiques cités ci-dessous sont recyclables. Le compostage des résidus de culture est un bon moyen de valoriser l’intégralité des déchets. On mélange dans le composteur les substrats organiques, minéraux et les déchets verts. On obtient après 6 mois de transformation un produit de qualité à nouveau utilisable.

 

ATTENTION

La charge maximale autorisée sur votre balcon est d’environ 300 kg/m². Sur un toit ou une terrasse, il est nécessaire de se renseigner auprès des services municipaux d’urbanisme car les contraintes légales varient avec les régions. Le calcul de la charge doit être effectué avec le substrat mouillé.

 

LES DIFFÉRENTS SUBSTRATS (voir tableau comparatif ci-dessous)

Tourbe Fibre vegetales coco Vermiculite
Tourbe fibres végétales Vermiculite
Akadama Billes-dargile Sable
Akadama Billes d’argile Sable
Laine_de_roche Gravier Polystyrene
Laine de roche Gravier Polystyrène
POUZZOLANE Perlite Fibre textile
Pouzzolane Perlite Fibres textiles

 

TABLEAU COMPARATIF DES SUBSTRATS (1)

Substrats

Minéraux

Prix/l

(en €)

Poids/l Durabilité en nb

de récoltes (2)

Impact

écologique

Réactivité (3) Rétention
 Pouzzolane  0.26  0.5 kg  >20 moyen inerte faible
Gravier  0.1  1.4 kg  >20 moyen inerte nul
Sable grossier  0.1  1.6 kg  >20 moyen inerte nul
Laine de roche  0.37  0.03 kg  <1 fort inerte moyenne
Perlite  0.3  0.1 kg  >2 fort inerte bonne
Vermiculite  0.18  0.12 kg  >1 fort inerte bonne
 Billes d’argile  0.32  0.44 kg  >20 fort inerte faible

 

Substrats

organiques

Prix/l

(en€)

Poids/l Durabilité

en année

Impact écologique Réactivité (4) Rétention
Tourbe 0.09 0.13 kg >3 fort actif bonne
Ecorce de pin 0.19 0.24 kg >3 moyen actif faible
Fibre de coco 0.25 0.07 kg >2 moyen inerte bonne
Terreau 0.3 0.40 kg >1 moyen/fort actif bonne
Sphaigne 1.1 0.20 kg >5 fort inerte moyenne
Compost 0.14 0.65 kg <1 faible actif bonne
  1. valeurs indicatives
  2. Nombre de récoltes suivies sans composter le substrat
  3. Capacité du substrat à réagir avec les engrais
  4. Substrat réagissant avec la solution d’engrais.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *