L'irrigation

En culture hors-sol, l’arrosage constitue une étape stratégique. Pour bien gérer l’eau, il faut avoir un accès à cette ressource, être en capacité de la canaliser, de la transporter et d’en répartir le débit si besoin à des heures programmées à l’avance.

En culture hors-sol, l’arrosage constitue une étape stratégique. Pour bien gérer l’eau, il faut avoir un accès à cette ressource, être en capacité de la canaliser, de la transporter et d’en répartir le débit si besoin à des heures programmées à l’avance.

Les dimensions du potager conditionnent le degré de sophistication du système d’irrigation. Pour des récoltes satisfaisantes, les plantes ne doivent pas manquer d’eau ni de nutriments. (voir la méthode de calcul d’une réserve d’eau ci-dessous)

Pour cela, il existe un grand choix de réserves d’eau, pompes, goutteurs, programmateurs susceptibles de répondre à vos besoins. Un vendeur en jardinerie pourra aisément vous conseiller. Il est toutefois important de définir au préalable ses objectifs de production pour trouver le matériel et l’organisation qui permettra d’y parvenir.

 

CALCUL DU VOLUME D’UNE RESERVE TAMPON

Exemple d’une surface de culture de 3 m de long et de 40 cm de large:

Calculez tout d’abord l’aire de la surface en multipliant la longueur par la largeur. Multipliez la surface par le volume de référence établi pour 1 m2.

exemple:

  • Volume de référence = 20 l/m2
  • Longueur = 3 m
  • Largeur = 0,4 m
  • Aire de la surface de culture: 3×0,4=1,2m2
  • Volume de la réserve : 1,2 x 20 = 24 litres.

La réserve d’eau doit donc être de 24 litres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *