L'impact environnemental de la culture hors-sol

La culture hors-sol en ville présente un bilan écologique extrêmement positif!

La culture hors-sol présente de nombreux avantages, en particulier en milieu urbain où son impact environnemental peut être réduit au minimum:

 

  • L’utilisation des eaux de pluie permet de gérer cette ressource parfois problématique en ville,
  • L’utilisation d’engrais d’origine biologique valorise les déchets organiques,
  • Les cultures ne produisent de production de déchets non « compostables » en fin de saison,
  • Les systèmes de culture deviennent autonomes avec l’utilisation des énergies renouvelables et mécaniques,
  • Le recyclage des solutions nutritives permet des économies d’eau et d’engrais,
  • L’utilisation de contenants recyclés dans le cadre des méthodes de culture que nous vous proposons permet de réduire les déchets et de donner une nouvelle vie à de nombreux contenant volumineux utilisés dans les métiers de bouche,
  • La facilité de mise en oeuvre des cultures permet de mettre à profit les moindres recoins inexploités de la ville: balcon, terrasse, toit.
  • L’adaptabilité des différents systèmes de culture permet d’envisager des projets de tailles diverses tant individuels que collectifs.

 

VERS UNE GESTION BIOCLIMATIQUE DE LA VILLE

 

Gestion bioclimatique de la ville

À gauche, la ville d’aujourd’hui qui absorbe la chaleur, concentre les eaux usées et celles de la pluie dans les stations d’épuration. Cette gestion approximative est à l’origine de nombreuses pollutions aux conséquences encore mal connues.

À droite, l’image d’une ville apaisée, où la végétation maintient une température et une humidité propices au bien-être. Les eaux de pluies sont valorisées, les sources de pollutions sont traitées sans produits chimiques, les conséquences sur notre environnement sont ainsi mieux maîtrisées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *