Le thym

Une des plantes aromatiques les plus communes. Un petit arbuste qui exprime de puissants arômes. Largement utilisé en cuisine, il est aussi réputé pour ses vertus médicinales. Conservé en pot, on peut ainsi le consommer frais ou séché en bouquets toute l’année.

Très facile à cultiver, cette plante vivace à feuillage persistant peut se conserver de nombreuses années à condition d’être bien exposé au soleil.
Le thym supporte des arrosages réguliers lorsqu’il est cultivé sur un substrat drainant. En peu de temps, un spécimen couvre rapidement toute la surface à sa disposition.

 

vent exposition multiplication arrosage
Tolérant Plein soleil Semis, divisions, marcottage, bouturage moyen

 

Nom scientifique: Thymus vulgaris

Fertilisation : Nutrition « Feuilles » (voir dosage des éléments nutritifs)

ÉPOQUES DE CULTURE :

  • semis : en mars, 20°C minimum
  • plantation : mai
  • récolte : mai à novembre

POINTS PARTICULIERS :

  • Le thym ne présente pas d’avantages à être cultivé sans substrat. Dans ces conditions, la production de bois ralentit fortement et les tiges restent vertes et molles. Pour cette même raison, on laisse sécher légèrement le substrat entre deux arrosages.
  • Le thym est résistant à la plupart des maladies et des ravageurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *