Le groseillier

Largement disponible en gelé la groseille l'est plus rarement fraîche. Les inconditionnels de ce petit fruit peuvent toutefois le cultiver en pot à conditions d'être attentifs à maintenir la plante en bonne santé.

Comme tous les petits fruitiers, c’est un arbuste productif à condition de disposer de suffisamment d’espace (voir Framboisier).

 

vent exposition multiplication arrosage
Tolérant Plein soleil Boutures, multiplication, semis Important

 

Nom scientifique: Ribes rubrum

Fertilisation : Nutrition « Feuilles » (voir dosage des éléments nutritifs)

ÉPOQUES DE CULTURE :

  • semis : octobre ou mars, 15 °C minimum
  • plantation : octobre ou mars
  • récolte : juin à août

POINTS PARTICULIERS :

  • Les petits fruitiers se plaisent davantage dans un substrat légèrement acide, la tourbe et la sphaigne permettent d’abaisser le pH.
  • À partir du mois de septembre, il n’est plus nécessaire de fertiliser. Dès l’automne, en cultivant dans un bac à réserve d’eau, on laisse un peu d’eau au fond du bac puis on arrête l’irrigation pour la reprendre au début du printemps. Le substrat doit être assez lourd pour maintenir la plante dans le pot.
  • Anthracnose, oïdium, pucerons et acariens sont des ennemis communs de cet arbuste. Il est cependant résistant et malgré une baisse significative de rendement, il parviendra à surmonter l’une de ces épreuves sans difficultés.

ASTUCE:

  • Pendant l’été le groseillier apprécie d’avoir les racines au frais dans un substrat constamment humide . Un plan peut donner jusqu’à deux kilos par an.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *