Le figuier

Son feuillage décoratif parfume l’air ambiant. Ses fruits offrent une chair généreuse et sucrée. C’est un arbre noble, simple à cultiver.

Il se cultive bien en pot. Il est résistant, supporte les hivers rigoureux et les étés chauds. Privilégier les variétés bifères pour une première récolte au début de l’été et une seconde en début d’automne. Il se cultive dans des contenants d’au moins 50 litres. Son développement sera limité au volume du contenant. Il se plaît près d’un mur où il peut profiter de la chaleur emmagasinée la journée.

 

vent exposition multiplication arrosage
Tolérant Plein soleil Bouture Moyen-important

 

Nom scientifique: Ficus carica

Fertilisation : Nutrition « Feuilles » (voir dosage des éléments nutritifs)

ÉPOQUES DE CULTURE :

  • boutures : en mars
  • plantation : mai-juin
  • récolte : juillet et octobre dès la deuxième année

POINTS PARTICULIERS :

  • Cultivé en intérieur, il faut arroser régulièrement le feuillage avec de l’eau de pluie pour prévenir les attaques d’acariens.
  • À la maturation de la dernière récolte de la saison, il n’est plus nécessaire de fertiliser. Dès l’automne, en cultivant dans un bac à réserve d’eau, on laisse un peu d’eau au fond du bac puis on arrête l’irrigation pour la reprendre au début du printemps. Le substrat doit être assez lourd pour maintenir la plante dans le pot.
  • Il résiste bien aux agressions qui n’engagent généralement pas le pronostic vital.
  • Acariens du figuier, chancre du figuier, psylle du figuier.

ASTUCE:

  • Attention aux fourmis, elles raffolent de ses fruits. Pour limiter leur présence récolter les figues mûres et vaporiser régulièrement du jus de citron au sol et sur le pot.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *