Entretien de l'installation en aquaculture

Le pouvoir de la fameuse « main verte » du jardinier, réside avant tout dans l’observation et l’anticipation. En aquaculture, le contrôle et l'entretien de l'installation est primordial.

En dehors de la pleine terre on doit garder à l’esprit que les plantes ne sont pas autonomes. Voici quelques points importants à garder en mémoire pour préserver l’installation et optimiser la production.

CONTROLE DE L’INSTALLATION

Il est important de vérifier régulièrement le bon fonctionnement de votre installation pour prévenir d’éventuels accidents de culture pouvant entraîner des baisses de rendement.

  • Aussi souvent que possible, il est primordial de contrôler que la plante ne présente pas les premiers signes de stress ni d’asphyxie.
  • Pour les dispositifs munis d’une réserve, on ajuste régulièrement le niveau de solution nutritive et on s’assure que la cuve principale communique bien avec la cuve tampon.
  • On vérifie régulièrement les circuits d’irrigation avec goutteurs et si nécessaire on les débouche à l’aide d’une pointe métallique.
  • Pour les systèmes recyclant les solutions nutritives, on s’assure que la pompe fonctionne et qu’il y a bien de l’eau dans les réserves. Le contrôle régulier de l’électro-conductivité vous informe de sa concentration en sels minéraux.
  • Il est également important d’examiner le plus souvent possible le bon fonctionnement de la minuterie.

 

LA PROTECTION THERMIQUE DES PLANTES 

L’eau joue un rôle important dans la protection de la plante face aux rayons du soleil. L’énergie solaire reçue par les feuilles élève leur température. Pour éviter de brûler ou de se dessécher, la plante régule la chaleur par transpiration; dans ces conditions sa consommation d’eau augmente. On estime qu’une plante transpire quotidiennement l’équivalent de 5 fois sa biomasse.

 

LA SECURITE DU SYSTEME DE CULTURE

La mise sous tension de votre système de culture doit être conforme aux normes réglementaires. Pour un usage en extérieur, le matériel de pompage, de branchement et de temporisation doit être étanche. Si vous réalisez vous-même une installation à partir de matériel recyclé ou détourné de son usage premier, les garanties du vendeur et des fabricants ne pourront être mises en cause en cas de problème. Les aménagements sur mesure doivent être validés par un professionnel. Par mesure de précaution, demandez conseil à un vendeur en jardinerie sur l’usage spécifique du matériel que vous souhaitez acquérir.

 

LA MINUTERIE

Un minuteur branché à la pompe commande la fréquence des arrosages, réguliers et souvent très courts.minuteur pour arrosage

Dans le commerce, les minuteries bon marché sont limitées à une répartition par quarts d’heure. Ce manque de précision complique la maîtrise des consommations d’énergie. Il existe des minuteurs plus onéreux et plus perfectionnés, réglables à la minute et capables de dissocier des temporisations diurnes et nocturnes. Les cycles sont ainsi réglés au plus juste, pour le bonheur des plantes et du porte-monnaie.

Les programmateurs par quart d’heure correspondent davantage à la culture avec substrats où les cycles d’irrigations sont moins nombreux et plus longs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *