La mise à niveau automatique

Les systèmes d’irrigation fonctionnant en circuit fermé sont pourvus d’une cuve principale qui leur est propre. Un raccordement entre la réserve principale et la réserve tampon est nécessaire.

Les systèmes d’irrigation fonctionnant en circuit fermé sont pourvus d’une cuve principale qui leur est propre. Un raccordement entre la réserve principale et la réserve tampon est nécessaire. Les deux cuves communiquent par un tuyau. La distribution de la solution nutritive est régulée grâce à un robinet monté sur flotteur similaire au mécanisme des chasses d’eau de toilettes.

Pour les installations supérieures à 15 m2, il n’est pas aisé d’installer une réserve tampon dimensionnée aux besoins en eau de la surface cultivée. Sans augmenter le volume du réservoir, un mécanisme de remplissage automatique peut le compenser.

Dans ce cas, l’accès à un robinet d’eau situé à l’extérieur est indispensable. Ce mécanisme fonctionne à l’aide de capteurs de niveaux qui régulent l’ouverture d’une vanne fixée au robinet. Lorsque le niveau d’eau de la réserve tampon atteint le seuil minimum, l’électrovanne se déclenche pour remplir à nouveau la réserve. Ce système est particulièrement fiable et commode. Les plantes ne manquent jamais d’eau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *